L'INSTANT ITW - Orlando à l’horizon pour les 8 Tours Régionaux

Orlando à l’horizon pour les 8 Tours Régionaux 



Depuis 2017, les Tours Régionaux ont envahi le paysage du FootGolf Français. Les deux premiers historiques à avoir été lancés sont le Sud-Ouest et l’Alsace. Derrière, le concept a été démultiplié et permet à tous les FootGolfeurs de France de pouvoir compter sur une compétition régionale proche de son domicile. Ces tournois représentent l’incarnation du développement du FootGolf à travers des ingrédients qui font mouche à coup sûr : une grande dose de convivialité, beaucoup de partage et une pincée d’esprit de compétition. Qu’ils soient néophytes ou joueurs de la Team France, tous les passionnés sont ravis de prendre part à ces rendez-vous se situant à seulement quelques dizaines de kilomètres de chez eux. 

Cette année, l’AFFG a décidé d’amener une nouveauté qui apporte beaucoup de suspens et de l’enjeu. Les 8 vainqueurs des Tours Régionaux seront automatiquement sélectionnés pour la Coupe du Monde à Orlando 2023. 


Rhônes Alpes FootGolf Tour 

Palmarès : 2019 → Florent Millet ; 2020 → Kévin Place ; 2021 → Thomas Félix 

Nombre de joueurs en 2022 : 85

Le leader est Thomas Félix, le Mâconnais et champion en titre possède 40 points d’avance sur son dauphin Kévin Place. A priori la victoire finale synonyme de sélection pour la Team France se jouera entre ces deux là. Kévin Place fait déjà partie intégrante de la Team France depuis plusieurs saisons, toute la pression repose donc sur Thomas Félix. Très régulier sur ses quatre premières sorties régionales (1er ; 2e ; 2e ; 4e),  il est en très bonne posture pour atteindre ses objectifs :

“L’objectif c’est d’avoir le spot par le Tour régional pour pouvoir aller à Orlando. Je sais très bien que je suis nouveau sur le circuit et donc pas la priorité du sélectionneur ; je veux donc me donner un maximum de chance et ça passe par une victoire sur le Tour Régional.” 

Il s’était imposé l’année dernière à une place près lors de la finale et compte bien rééditer la performance. Ses ambitions sont élevées mais le Mâconnais veut se donner les moyens de faire partie des meilleurs rapidement : 

“Pour la 1ère fois, je vais pouvoir faire du FootGolf ma priorité absolue. Et dans les mois à venir je vais jouer gros en régional mais aussi et surtout sur la Ligue FootGolf France. Je pourrai faire un point fin Septembre pour voir si j’ai le niveau des meilleurs français. Si ça se goupille bien je vais pousser le nombre d’étapes pour pouvoir faire le meilleur classement possible”. 

Alsace FootGolf Tour 

Palmarès : 2018 → Marc Gillmann ; 2019 & 2020 → Vincent Launay ; 2021 → Guillaume Pfrimmer

Nombre de joueurs en 2022 : 80

C’est le Tour qui compte le plus d’engouement et de succès depuis des années. L’Alsace FootGolf Club est omniprésent dans ce Tour à tel point que le club représente une réelle locomotive du développement du sport dans la région. Plusieurs autres clubs ont emboîté le pas (Belfort Sochaux Montbéliard, Soufflenheim, Strasbourg …) pour aboutir sur une atmosphère conviviale alliant partage et esprit de compétition. 

C’est Marc Gillmann qui mène avec plus de 85 points d’avance acquis par une belle régularité (2e ; 10e ; 3e ; 1er). A priori, il endosse le rôle d’ultra favoris pour la victoire finale et le ticket pour Orlando. Ceci étant ce n’est pas fait d’après lui : 

“C’est sûr que pour l’instant c’est bien engagé pour rester devant mais c’est loin d’être fini surtout avec Julien derrière et Gaëtan qui sont de sacrés joueurs. Il reste encore deux étapes et la finale qui compte double. L’ambition d’aller à la Coupe du Monde est encore très très loin, je ne pense pas pouvoir passer outre mes contraintes personnelles pour y aller. Ceci étant dit, on en est pas là hein, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis .. (rires) !”. Marc Gillmann

Ile de France FootGolf Tour

Palmarès : 2019 → Alex Kotowski ; 2020 → Tabet El Mrabti ; 

Nombre de joueurs en 2022 : 89 

C’est l’un des Tours Régionaux les plus incertains ! Qui plus est avec des joueurs qui pour la plupart ne sont pas des piliers de la Team France. Derrière Christopher Pou le leader, rien n’est joué et beaucoup peuvent encore espérer la victoire finale : Christophe Frejus, Tony Cheval, Jimmy Raby, Sébastien Penchemel… Pour l’instant Christopher Pou tient le bon bout ! Étant dans les petits papiers des Bleus depuis 2018, il espère grandement pouvoir goûter à cette expérience qui fait rêver : 

“Même sans tous les enjeux de la Team France que cela représente, moi qui qu’il arrive je veux gagner le Tour IDF, c’est un réel objectif. Quand je joue, c’est toujours l’objectif de gagner de toute façon même si j’en ai pas trop l’habitude encore. Je sens que mes performances s’améliorent de plus en plus et je peux jouer Top 10 assez régulièrement sur la Ligue FootGolf France. Sur le Tour IDF, je suis bien parti c’est sûr, mais il reste encore des étapes c’est pas fait ! Concernant la sélection pour la Coupe du Monde, je suis 11ème au général, je vais cravacher pour le Top 15 mais ça va être très très difficile évidemment. Si j’ai la chance de gagner le Tour Régional ça pourrait me sauver si je recule un peu au classement. La Coupe du Monde c’est une expérience qui fait rêver évidemment, j’étais déjà réserviste pour celle de 2018 à Marrakech. Ensuite j’ai intégré le groupe France officiellement en 2021, donc on verra bien, j’espère pouvoir jouer ma première compétition internationale sous le maillot bleu”.  Christopher Pou

Sud Ouest FootGolf Tour 

Palmarès : 2018 → Jonathan Paubert ; 2020 → Guillaume Grenier ; 2021 → Tony Rodes

Nombre de joueurs en 2022 : 34 

Luc Girou, l’actuel leader, ne fait pas encore partie de la crème du FootGolf Français mais compte bien jouer sa carte à fond. Après avoir démarré au compte goutte les gros tournois nationaux, il a largement contribué à placer le Périgord dans le paysage du circuit français. A priori, il semble au dessus de la concurrence régionale et possède suffisamment d’avance au classement pour entrevoir sérieusement la Coupe du Monde 2023 à Orlando : 

“J’ai commencé en 2019 au début sur quelques étapes régionales et puis j’ai seulement attaqué en 2021 quelques apparitions sur le circuit national sur la Ligue FootGolf France ; ce serait carrément dingue de pouvoir faire une Coupe du Monde ! Certains pourront éventuellement penser que la sélection peut être plus facile dans certaines régions sur le Tour Régional… Mais j’essaie de prouver quelques fois sur les étapes nationales ma légitimité. Je suis en progression et j’espère m’améliorer encore. Notre objectif c’est d’y aller avec Tony mon acolyte qui lui va cravacher pour intégrer le Top 15 national. Ce serait un rêve de vivre et de partager cette expérience ; d’autant plus que l’on a l’impression que c’est l’année ou jamais… Personnellement, il ne me reste plus qu’à espérer garder ma place de leader et que l’on se rapproche des 60 joueurs participants au Tour.” Luc Girou

Champagne Lorraine FootGolf Tour

Palmarès : 2019 & 2020 → Michael Carozzi ; 2021 → David Mercier 

Nombre de joueurs en 2022 : 54 

C’est le Tour Régional le plus indécis et sûrement le plus surprenant jusque-là ! Le statut de leader revient à Anthony Littièrre (33 ans) un joueur peu présent sur le circuit national qui ne manque pas de talent et d’ambition. C’est un gros frappeur qui à force de travail a su appréhender vitesse grand V les clés du FootGolf. Il faut dire qu’il ne manque pas de mentors expérimentés dans sa région. 

Quel vent de fraîcheur et quel plaisir de rencontrer des nouveaux joueurs qui tiennent la dragée haute à des cadors du circuit. Avant d’évoquer ses performances, il nous en dit davantage quant à son profil : 

“Je suis conscient d’avoir une grosse frappe que j’ai eu du mal à dompter au début mais maintenant j’arrive à la mettre au profit de mon jeu. Maintenant que je joue en Jabulani ça y est j’ai trouvé mon ballon. Depuis un certain temps, je suis revenu sur des intérieurs du pied frappés, je prends exemple sur David Mercier et Micka Carozzi que j’ai la chance de côtoyer et qui sont des joueurs et des personnes extraordinaires. J’ai attaqué un petit peu par hasard il y a environ un an et demi seulement et je compte me mettre l’an prochain sur le circuit national de manière vraiment vraiment régulière.”  

Bien évidemment, on imagine qu’avec de telles performances son tour viendra sur la Ligue FootGolf France ; il aura à cœur l’an prochain de rentrer pleinement sur le circuit. Pour l’heure et au vue de son rang au classement régional, il est en mission pour dérocher le rêve d’une vie : 

“C’est une surprise incroyable, puisqu’il y a de sacrés joueurs dans ma région. Au final j’ai jamais gagné d’étape régionale mais mon but c’est d’entrer à chaque fois dans le Top 5 et du coup à la surprise générale je me retrouve leader. Forcément du coup je me suis posé petit à petit la question de la Coupe du Monde et obligatoirement il n'y aura aucun débat, je fonce ! Micka (Carozzi), commence d’ailleurs à me chambrer par rapport à mon éventuelle sélection dans la Team France ! (rires). C’est surprenant c’est vrai ! mais moi j’y vais à fond. En tout cas, on peut pas dire que je joue le Régional en mode arcade, c’est fini : je ne me cache plus ! Maintenant je veux y aller à fond et me donner toutes les chances de vivre cette expérience. C’est un rêve d’aller à la Coupe du Monde”. Anthony Littierre


La bataille promet d’être intense puisque seulement 100 points séparent Anthony Littierre de de David Mercier, 7ème. Cette fin de Tour Régional promet d’être absolument passionnante. 

Normandie FootGolf Tour

Palmarès : 2020 → Léo Tregoat ; Fred Hedin → 2021

Nombre de joueurs en 2022 : 43

C’est l’un des Tours les plus récents, il est de ce fait toujours en phase de développement. Les parcours sont diversifiés et très appréciés par le circuit. Avec le dynamisme du jeune club du Havre FootGolf et l’appui du Rouen Métropole FootGolf Club, nul doute que le Tour possède tous les ingrédients pour se développer. C’est Frédéric Hédin qui est pour l’instant en tête avec un quasi sans faute (1er ; 2ème ; 1er). Malheureusement, il ne pourra se présenter sur toutes les étapes. Certains, bien placés au classement pourraient en profiter : Cédric Maurice 2ème, Anthony Planquais 3ème… L’expérimenté Fred Hédin, fait de la Coupe du Monde une priorité mais son ambition de sélection ne passent pas obligatoirement par une victoire régionale : 

“J’ai l’ambition d’aller à la Coupe du Monde à travers mon statut de Senior ; c’est vraiment quelque chose que je souhaite. Le Tour Régional pour le coup c’est très bien pour garder le rythme mais c’est vrai que par chez nous il n’y a malheureusement pas encore autant d’engouement par rapport à d’autres régions. Je pense que ça va venir car il y a tout de même un bon noyau de joueurs expérimentés et de néophytes qui sont motivés. Personnellement, je ne pourrai pas jouer la prochaine étape régionale. Peut être que d’autres joueurs sauront en profiter et passer mais il faudra qu’ils aillent se chercher les points nécessaires. Enfin, concernant la Coupe du Monde ce serait éventuellement ma 4ème compétition avec les Bleus ; je commence à avoir de l’expérience. Et pour le coup l’objectif est assez clair, avec l’équipe que l’on peut aligner en Senior, on pense évidemment tout de suite au titre. Il n’y aura pas d’autres alternatives.” Frédéric Hédin

Centre Val de Loire FootGolf Tour

Palmarès : 2020 → Alexis Bellanger ; 2021 → Frédéric Crevon 

Nombre de joueurs en 2022 : 82

Ce tour fait partie des plus récents et suscite déjà énormément d’engouement ! Et pour cause, pas moins de quatre clubs participent à toutes les étapes : Le Mans Sarthe FootGolf, Le FootGolf Club de Nantes, le Touraine FootGolf et le Côte d’Amour FootGolf Club. Côté classement, c’est sans trop de surprise le club du Mans qui mène la danse ; c’est également le cas sur le championnat national. Pour la bataille à la victoire finale, un trio se dégage et les écarts sont très serrés : Fred Crevon, Sylver Létendard et Alexis Bellanger. Deux d’entre eux font déjà partie de la Team France et seront certainement attendus à Orlando en Mai 2023. Sylver Létendard en revanche, dauphin du Tour Régional à 5 petits points du leader et 21ème au classement national, va s'accrocher jusqu’au bout pour obtenir un ticket pour Orlando. Pour être certain d’y participer, deux options en plus de celle dépendante du jugement du sélectionneur : soit il parvient à entrer dans le Top 15 France, soit il termine leader du Tour Régional. Dans les deux cas, il se donne les moyens de réaliser une saison aboutie : 

“Moi je joue clairement le Tour à fond, forcément au vue de mes premières étapes j’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté pour tenter de gagner ce Tour. Je pense que c’est un tout petit peu plus abordable de gagner le régional que de rentrer dans le Top 15 National avec un niveau de plus en plus élevé. Peut être que Alex aura peut être d’autres objectifs mais après c’est vraiment pas facile de s’imposer dans cette région où le niveau est très élevé. Par contre attention ! Je ne veux surtout pas qu’on me le donne ce ticket, je veux me l’attribuer tout seul si je le mérite ! J’ai débuté le FootGolf en 2018 mais en jouant seulement quelques étapes et à partir de 2019 j’ai vraiment commencé les compétitions, avec notamment un bel Open cette année-là qui m’a motivé à persévérer. Cette année, c’était un vrai cap, les choses étaient très claires, j’ai mis la barre haute en termes d’implication dans le FootGolf, j’ai voulu mettre un maximum de chances de mon côté en jouant des compétitions le plus souvent possible.. Egalement, je ne me fixe pas de limite et si je peux finir Top 15 national je ne vais pas m’en priver ; je sais à quel point les places vont être chères. On verra comment cette 2ème partie de saison se déroule mais ce serait un immense aboutissement de pouvoir partir sur l’expérience Orlando et de pouvoir la partager avec tout le monde”. Sylver Létendard 

 

PACA FootGolf Tour

Palmarès : 2019 → David Thomas ; 2020 → Anthony Calatayud ; 

Nombre de joueurs en 2022 : 37

L’engouement du Tour Paca est assez irrégulier d’une année sur l’autre. Il est essentiellement animé par les deux plus grosses locomotives du Sud du territoire : le Marseille Provence FootGolf et le Nice FootGolf Club. La région regorge beaucoup de Top joueurs et plusieurs d’entre eux sont des piliers du circuit national voir même de la Team France ; cependant, la plupart ne font leur apparition sur les étapes régionales que de manière ponctuelle. C’est William Ait Chikh qui grâce à sa victoire lors de la dernière étape est parvenu à se hisser tout en haut du classement. Suivi de près par Jonathan Tordjmann et Yannick Aurelio, il faudra s’employer jusqu’au bout pour tenir son rang et ainsi entrevoir la sélection pour la Team France à Orlando. L’objectif du marseillais est d’engranger un maximum de points en vue des derniers rendez-vous : 

“Quelle bonne nouvelle d’être devant dans ce PACA Tour. Je prends du plaisir à jouer et à partager ces moments avec les joueurs de la région qui sont présents sur les étapes. Mon objectif c’est d’être à minima toujours moyen voir bon quand la réussite est là. Moi tu sais je ne suis pas un attaquant, il me faut rentrer dans un cadre de gestion où il faut absolument que je joue mon jeu et que je ne surjoue pas, comme parfois sur la Cup ou ça fini en catastrophe (rires) ! De mon côté, pour l’instant ça sourit et j’ai complètement prévu de rester devant ! Pour l’instant mon principal adversaire est mon principal partenaire, c’est le top. Et après par la suite je suis persuadé que beaucoup d’autres très bon joueurs vont entrer dans la danse notamment les Niçois puisque les deux prochaines étapes sont chez eux. Enfin, pour l’heure je suis allé gagner Romain Lasalle et je l’ai froissé chez lui à Saint Donat (rires) ! Il va falloir que je serre les fesses jusqu’au bout avec les étapes à Nice et la Finale qui compte double à La Salette ; c’est loin d’être fait mais ce serait génial de pouvoir faire partie de l’aventure à Orlando 2023”. William Ait Chikh

Nous clôturons ce tour d’horizon avec les mots d’un responsable régional qui, comme les 7 autres, fait le bonheur de toute une région. 

“Je suis ravi d’encadrer le Tour Rhônes Alpes depuis 3 ans maintenant car c’est une super opportunité de faire découvrir le FootGolf en compétition à des novices dans une ambiance décontractée et surtout avec la présence de certains joueurs comptant parmi les meilleurs français. L’idée est de mélanger des joueurs expérimentés issus des clubs locaux (Mâcon, Lyon, Albon, les Costauds) ainsi que des néophytes autour d’un moment de partage. Et cette année, c’est évidemment d’autant plus excitant avec le fameux ticket Orlando. Également, la prochaine ambition régionale est d’attirer des anciens Footballeurs pro avec notamment Anthony Le Tallec qui devrait nous aider dans cette démarche” Laurent Décrenisse

Enfin, cet article est aussi l’occasion de remercier chaleureusement toutes ces personnes qui œuvrent dans l’ombre pour que le FootGolf et l’AFFG poursuivent leur progression.  L’ensemble de l’écosystème FootGolf ainsi que tous les membres de l’AFFG sont très reconnaissants de nos délégués régionaux qui font preuve d’une implication sans faille. Le futur du FootGolf repose sur l’implication de ces personnes et sur les initiatives locales que les clubs réalisent dans leur écosystème. 

Présentation Parcours Golf Vichy

À l’occasion des étapes 22 de la FootGolf Cup le weekend du 06-07 Août, présentation de Vichy

VICHY - VICHY MONTPENSIER

E22 : Golf de Vichy Forêt de Montpensier - ELITE 300

Hasard du calendrier, l’épisode n°22 aura lieu à Vichy et ce sera la dernière occasion de retrouver le plateau des cadors français avant la courte trêve du mois d’Août. Une partie des joueurs composant le Top 50 s’approchera du fameux palier des 12 compétitions jouées. Et c’est à partir de cette période que les calculs méticuleux vont entrer en jeu. La bataille sera féroce à tous les étages que ce soit pour le titre ou pour intégrer ce précieux Top 15 synonyme de sélection automatique pour la Coupe du Monde à Orlando 2023.
C’est la troisième année que la Ligue FootGolf France sera de passage sur le Golf de Vichy Montpensier et pour marquer le coup, c’est la première fois que cette étape fera partie des grands rendez-vous du calendrier. Pour cause, elle se jouera sur deux rounds cumulés et sera comptabilisée comme un ELITE 300. 

C’est un parcours fort agréable à jouer tant par son cadre en immersion dans la forêt que par son tracé diversifié. Dans son ensemble, le parcours n’est que moyennement vallonné  mais il nécessite des plans de jeu rigoureux. C’est assurément une bonne analyse des zones alliée à une technique délicate qui fera la différence pour scorer. Comme lors de chaque week end estivaux, les fairways roulant donneront l’avantage aux joueurs réalisant les meilleures approches. A noter également que ce type de parcours fait appel à une qualité requise présente chez tous les “top players” : le plat du pied claqué. 

En somme, c’est un superbe parcours où les birdies sont envisageables à chaque trous. Mais avant de les enfiler comme des perles, il faudra prendre garde aux gourmandises qui se paient très cher aux abords des drapeaux ! Qui plus est à cette période de l’année où certaines zones ont la particularité d’être très roulantes. Le record avait été établi par Kévin Place l’année passée à -12 ; et si on croit le détenteur, il est fort probable qu’il ne tienne pas l’année.

Retour sur le palmarès de ces deux dernières années où trois étapes distinctes se sont déroulées sur le Golf de Vichy Forêt de Montpensier. 

Ci-dessous la feuille de route des leaders ; ou plutôt la liste détaillant les endroits propices pour faire les courses et les trous où le PAR ne sera pas une mauvaise affaire. Tout en prenant en compte que les trois étapes avaient eu lieu au mois de Septembre


A noter que le Golf de Vichy est ouvert toute l’année à la pratique du FootGolf sur un parcours adapté aux néophytes souhaitant découvrir le sport. C’est un parcours 18 trous aux dimensions réduites. En revanche le grand parcours est consacré à une activité événementielle comme par exemple cette 22ème étape de la Ligue FootGolf France qui aura lieu les 6 et 7 Août. 

Nos remerciements à Kévin Place et Cédric Caruana pour l’aide à la rédaction de cet article.

L'INSTANT ITW - COUPE FOOTGOLF FRANCE

Article Coupe FootGolf France - épisode 1 - Équipe 



Depuis 2017, la Coupe FootGolf France rythme les saisons de la FootGolf Cup et déchaîne les passions. Ce format match play qui met en jeu un seul point sur chaque trous a offert bon nombre de rebondissements et de scénarios incroyables. Et lorsque l’on évoque le suspens insoutenable que peut nous apporter ce format, il paraît évident d’évoquer l’épopée des vainqueurs de 2021 qui en devient la parfaite illustration. Alexandre Dodet et Thomas Félix ont traversé une longue aventure qui les a menés jusqu’au titre suprême à Nice. Plusieurs fois mal embarqués, ils ont su déjouer les pronostics à plusieurs reprises. Nous avons la chance de revenir sur cette aventure avec le Mâconnais Thomas Felix.


“C’était une épopée incroyable ! L’objectif c’était de jamais craqué même lorsqu’on perd un trou et c’est ce qui nous a souri tout au long de l’aventure. On a profité à chaque fois d’un double bogey ou d’une plus grosse erreur de l’adversaire pour avoir une meilleure carte au final. 

On a souvent été mené et en position de défense mais sans aucune pression. En général on démarre les matchs derrière. On se disait qu’il y avait le temps, on revient petit à petit et dans les derniers trous en sachant que l’on était passé devant à la carte on défendait le point du match nul. 

Premier match on passe à Lésigny : c’est le seul match que l’on ne gagne pas à la carte !

Les ⅛ finale, c’est un scénario absolument incroyable ; on monte à Clairis uniquement pour le double et on passe par un mini trou de souris. En réalité, on ne doit jamais passer, puisque Clément Rigaud rate une énorme balle de match à l’avant dernier trou. 

En ¼ de finale nous jouions Gout / Dehez chez nous à Mâcon. C’était ultra serré tout le long du match play et les 3-4 derniers trous on est en position de défense et on rentre des putts importants pour rester à égalité et s’imposer à la carte. 

En ½, nous avons affronté la grosse paire Verhille / Cytwinski à Orléans. A l’image des autres scénarios, ils mettent les premiers points dans un match encore hyper serré. Puis on revient petit à petit jusqu’à prendre 2 points d’avance avant les derniers trous. Cela nous a permis de gérer un peu plus. Mais comme quoi c’est pas une bonne chose de gérer puisque au final ils sont bien revenus jusqu’à faire match nul. Encore une fois, on passe grâce à la carte. 

La finale, c’est l’apogée mais on l’a abordée sans plus de pression, qui plus est contre une des meilleures doublettes du circuit Pretot / Meriem. On est rapidement menés. Mais cela ne nous surprend pas plus que ça puisqu’au final ça devient une habitude. Petit à petit, on rentre dans notre match et pour le coup Alex qui était pourtant gêné du dos sort une finale exceptionnelle. Il n’avait même pas pris part à la compétition individuelle, il s’était préservé. 

Au trou n°17, je rentre un putt assez improbable puisque le ballon était collé à l’arbre. Il fallait chausser du 44 maximum… ! Lorsque l’on arrive sur le trou n°18, pour le coup c’est un clin d'œil du destin car, les rôles étaient complètement inversés. Tout était encore jouable puisque c’est un Par 5 assez risqué qui peut faire des différences. On était obligés de marquer le point pour gagner. Le scénario idéal se profile puisqu’ils concèdent un peu de retard sur les deux premières frappes nous offrant une balle de match à négocier. Certes délicate mais une balle de match quand même ! Et là, fabuleux… c’est Alex qui rentre un superbe putt bien courbé d’une dizaine de mètres qui vient couronner tout ce parcours incroyable. 

Au passage, c’est assez dingue d’ailleurs puisque le live a percé l'algorithme de Facebook et totalise plus de 400 000 vues.”

Tour d’horizon de l’édition 2022… 

Pour rappel, les vainqueurs se verront sélectionnés directement pour la Coupe du Monde 2023 à Orlando. Autant dire que la bataille promet d’être disputée. 

Quart de finale n°1 : Simon Rigaud / Damien Dyrdol VS Romuald Pretot / David Thomas

C’est le seul qui a déjà rendu son verdict, il s’est joué ce week end sur le superbe parcours du Golf de la Valserine. Rapidement en tête, Simon et Damien ont résisté jusqu’au bout et n’ont pas craqué sous la pression ; il faut dire que ces deux jeunes regardent désormais droit dans les yeux les meilleurs joueurs de ce sport. 

Quart de finale n°2 : Christopher Buaillon / Alexis Bellanger VS Christopher Pou / Camel Meriem. 

Programmé ce week-end à Lésigny, ce match play promet d’être serré avec un niveau certainement très élevé. Il paraît assez clair que la doublette mythique du Mans au palmarès XXL endosse le statut de favorite. Attention cependant à la paire Pou / Meriem qui a déjà un tableau de chasse impressionnant composé de : Patard / Crevon (16e de finale) et Helbois / Lasalle (8e de finale) . 

Quart de finale n°3 : Alex Dodet / Thomas Félix VS Yannick Beyer / Gaëtan Poirier

Programmé également ce week-end, ce match play sera positionné dans le même squad que l’autre quart de finale. Autant vous dire que tous les projecteurs seront braqués sur ce squad avec notamment la doublette qui défendra son titre. Alex et Thomas pourront se servir de leur expérience pour faire face aux Cigognes, Gaëtan et Yannick. Les Alsaciens sont en pleine confiance puisqu’ils sont tombeurs de Bonnot / Hetru en 16e et de Pussini / Lassaigne en 8e. Il ne leur reste plus qu’à se méfier de leur carte de score pour parvenir à éliminer les Mâconnais. A noter que cette saison, la doublette Dodet / Félix est déjà à 2 victoires d’étapes en seulement 4 participations ! 

Quart de finale n°4 : Corentin Coirnot / Flo Warsemann VS Kévin Place / Romain Battigelli ou Greg Pillier / Alexandre Polfliet 

L’ambitieuse doublette Rémoise Corentin Coirnot / Flo Warsemann aura fort à faire dans tous les cas en attendant leurs futurs adversaires. Avantage aux Marseillais Romain Battigelli / Kévin Place qui sont parvenus à enchaîner cette année de nombreuses grosses performances. Également, ce n’est plus un secret, l’enjeu pour certains de ces joueurs est de pouvoir exploiter les performances réalisées en double pour obtenir son ticket pour Orlando 2023…

Présentation Parcours Golf Lésigny - Paris

À l’occasion des étapes 21 de la FootGolf Cup le weekend du 30-31 Juillet, présentation de Lésigny

PARIS - Lésigny

Le parcours de FootGolf du Golf de Lésigny, c’est le design par excellence à la française. Variété et exigence caractérisent ce parcours qui caracole en tête des parcours préférés des joueurs. Décompté en ELITE 300, la 21ème étape sera une des plus attendues de la saison pour plusieurs raisons : la qualité du parcours, les rendez-vous fixés par la coupe et l’enjeu que ce rendez-vous représente pour le classement général. 

 

Le Golf de Lésigny a été ouvert en 2021, c’est la troisième fois qu’il accueille une étape de la FootGolf Cup. 

Le record du parcours (-8) est co-détenu par Kévin Place qui a gagné lors de la 1ère édition et par Thomas Felix deuxième l’an passé. Ce dernier en a profité pour livrer son ressenti :

 

“Lésigny c’est je pense mon parcours préféré avec celui du Golf de la Valserine. Il n’y a que très peu de place pour la chance et chaque approche doit être réalisée avec énormément de précision. La moindre gourmandise est rapidement pénalisée et au bout de deux jours ce sont les plus précis que l’on doit retrouver devant. Il faut prendre garde à ne pas se faire aspirer par le drapeau pour jouer un birdie ou même un eagle audacieux ; chaque trou détient une zone pour s’arrêter et se mettre en position de finir. L’année passée, j’ai affronté Alexis Bellanger en coupe et le match a été d’un niveau dingue. Nous nous sommes tous les deux poussés à faire des supers scores, c’était génial. Ensuite dans le final flight le deuxième jour, Kévin a su prendre des birdies que je n’ai pas pris et il s’imposé d’un coup devant. Pour finir, j’aime bien le trou 18 car il faut parvenir à envoyer un drive à la fois puissant et travaillé de manière à pouvoir rester sur la gauche et arriver en position au plus proche du drapeau.”

 

Aussi, nous pouvons nous fier aux impressions de Cédric Bonnot qui détient le record du parcours en format double réalisé l’an dernier avec Rémy Hetru, son acolyte de toujours.  

 

“Pour moi, c’est l’un des plus variés qui fait appel à toutes les qualités d’un FootGolfeur : puissance, technique, choix de jeu. Il faut aussi savoir utiliser le pied gauche comme le droit. Pas mal de trous peuvent faire des différences puisqu’il y a beaucoup de choix de zone à faire notamment sur quelques coups longues distances, et comme le parcours est vallonné, c’est hyper intéressant. Effectivement c’est un parcours signature à la française puisqu’il est très exigeant. Il n’y pas le droit à l’erreur et c’est d’ailleurs sûrement pour ça que le niveau des joueurs français devient très élevé !”.  

 

Concernant la Coupe, les match play qui se joueront sur ce parcours se composent de très

gros chocs opposant les cadors du circuit. Il va notamment suivre avec attention le match entre l’actuel Nico Pussini (actuel N°1 Français) et le Champion en titre (Cédric Bonnot) : 

  • Deux ¼  de finale en Équipe : Alexis Bellanger / Christopher Buaillon VS Christopher Pou / Camel Meriem ; Alex Dodet / Thomas Felix VS Yannick Beyer / Gaëtan Poirier. 
  • Trois ⅛ de finale en Individuel : Nicolas Pussini VS Cédric Bonnot ; Julien Eyma VS Laurent Guenaire ; Christopher Pou VS Gaëtan Poirier. 



Enfin, Lésigny est un des endroits privilégiés qui rassemblent chaque semaine de nombreux néophytes franciliens. La qualité du parcours ainsi que son tracé garantissent une expérience FootGolf réussie !  C’est aussi le fief du Tour Régional Ile de France animé avec brio par Mickaël Lafon.