Etape 33 Saint Donat & Etape 34 Claux Amic 

Dernier rendez-vous en France avant la Finale à Antalya, ce week-end avait déjà une saveur de dernière bataille. Du spectacle, du suspens, des scénarios incroyables et déjà des premiers sacres ont rendu ces étapes particulièrement passionnantes. 

Saint Donat

Flo Warsemann sort la partition parfaite pour la victoire d’étape ! 

C’était son week end, il fallait être au rendez-vous sur plusieurs tableaux et le moins que l’on puisse dire est que Flo Warsemann a démontré qu’il avait les épaules solides. Il claque un superbe (-8) qui lui amène sa 2ème victoire d’étape en carrière. A la recherche de son 20ème succès, Cédric Bonnot termine à un coup seul 2ème. Alexis Bellanger devance Camel Meriem en play off et complète le podium. Côté senior, c’est Fred Crevon qui prend l’avantage sur son rival Micka Carozzi. Bravo également à Eric Giardina qui se défait de Pascal Rien pour une victoire en playoff de la catégorie Vétéran. 

Cette matinée était aussi rythmée par les deux demi-finales de la Coupe. Résultat des courses le suspens n’a été que de courte durée puisque Camel Meriem et Cédric Bonnot se sont imposés assez largement sur Simon Rigaud et Lionel Spenle. Les deux joueurs qui ont le plus brillé cette saison se donnent donc rendez-vous à Antalya pour une ultime explication. 

Saint Donat

Cédric Chillemi remporte une nouvelle étape cette fois avec Rémy Hetru

C’est l’illustration parfaite d’une bonne doublette ou d’un bon joueur de double. Après avoir survolé la compétition à Baugé, Cédric Chillemi remet le couvert et s’impose cette fois en playoff avec Rémy Hetru pour une belle victoire d’étape. Juste derrière, c’est le duo imbattable Damien Dyrdol et Simon Rigaud qui se sont sublimés en demi-finale avec une carte de (-8). Leurs adversaires en match play Alex Bellanger et Chris Buaillon terminent 4ème à (-7). Ce sont les locaux de l’étape Romain Lasalle et Olivier Giacomello qui s'octroient la dernière place sur le podium grâce à un meilleur retour.  



Claux Amic

Le patron règne et ne laisse que des miettes à ses adversaires. 

Cédric Bonnot a comme à son habitude endossé le costume du rouleau compresseur. Qu’importe le nombre de coups qui le séparent de la tête après le 1er round, à la fin c’est toujours le n°1 mondial qui aspire un à un l’ensemble de ses concurrents. A ce petit jeu, aucun n’a pu résister à la cadence imposée par le grand patron. A mi parcours, encore plusieurs noms postulaient à la victoire mais ni Meriem, ni Carozzi ni Barry n’ont pu empêcher une nouvelle démonstration de Cédric Bonnot. Un eagle fantastique sur le 17ème trou et un trou n°18 bien négocié ont scellé sa victoire et donc le sacre suprême de Champion 2022 qui lui était promis. C’est désormais son 3ème en 4 ans, la domination est totale. Micka Carozzi démontre lui aussi qu’il n’a pas d’égal en s’emparant de la 2ème place de l’étape.

Derrière, malgré une fin de parcours moyenne, James Barry réalise une splendide performance. A noter qu’il jouait ce parcours si particulier pour la première fois, il a fait preuve d’une justesse parfaite tout au long du week-end ; et des deux pieds s’il vous plaît ! La Pulga signe enfin son retour au premier plan avec une belle 4ème place qu’il obtient en playoff face à Thomas Félix. 

Les Marseillais étaient en mission puisque le sort de leur saison se jouait sur cette étape. Ils échouent sur le fil au goal average dans la finale de la coupe mais frappent très fort dans la course au titre ! Plus de 700 points de plus récoltés par rapport à leurs rivaux du Mans et une vraie option prise avant de rejoindre Antalya dans 15 jours. 

Côté fille, le sors semble là aussi scellé au classement général, puisque Tiffany Suss remporte une nouvelle fois une étape importante. Les deux Tourangelles Sandy Levittas et Charlotte Amaury n’ont pu faire mieux qu’un podium. 

Claux Amic

La performance XXL de Paolo Di Adamo et Kovak Vasja ! 

L’italien et le Slovène faisaient partie de la colonie de joueurs étrangers qui étaient venus se mesurer à notre circuit tant réputé. Beaucoup d’entre eux se sont distingués mais ces deux-là ont été sublimes, ils claquent un retentissant (-9) synonyme de victoire d’étape. Derrière, les quatre marseillais qui ont l’habitude de briller en double inscrivent des points importants pour le général. Et c’est encore lui, Cédric Bonnot associé à Romain Battigelli qui s’empare de la 2ème place. Kévin Place et Cédric Chillemi s’offrent la 3ème marche du podium en playoff face à Thomas Félix et Alex Dodet. 

Que dire de la performance incroyable des joueurs de Reims qui renverse cette finale durant la compétition par équipe pour remporter sa 2ème Coupe de France. Pourtant menés 5-3 à la pause, les Rémois ont fait preuve d’une puissance collective démentielle pour refaire leur retard. Au bout du suspens, ils ont su conserver leur infime avance au cours des deux derniers trous. 

Cette 34ème étape par équipe était riche en trophées et en émotions puisque Damien Dyrdol et Simon Rigaud se sont montrés imperturbables pour remporter la Coupe de France en double. Corentin Coirnot et Florian Warsemann auteur d’un magnifique parcours n’ont rien pu faire face à ces deux cracks tout aussi jeunes qu’expérimentés. Damien et Simon confirment leur progression au plus haut niveau et ajoutent une des plus belles lignes à leur palmarès. 


CLASSEMENT GÉNÉRAL - INDIVIDUEL

Cédric Bonnot puissance 3

La saison est historique pour le capitaine de la Team France, après être passé n°1 mondial, il officialise un nouveau titre de champion de France. Il n’a plus qu’à attendre la remise des trophées à Antalya pour récupérer son dû, mathématiquement il ne pourra plus être rejoint. 

En revanche, derrière tout est jouable pour le Top 5 ! Les places d’honneurs vont coûter très chers et beaucoup de candidats frappent à la porte. 500 points seront mis en jeu à Antalya et pas moins de 6 joueurs se tiennent en à peine 380 points. On peut donc s’attendre à de grands mouvements lors de cette explication finale à Antalya. 

A noter que Thomas Félix profite de sa 5ème place pour refaire son apparition dans ce fameux Top 15 synonyme de sélection avec la Team France. 

CLASSEMENT GÉNÉRAL - EQUIPE 

Simon Rigaud toujours en lice pour un doublé historique !

Ça tient toujours pour Simon qui reste en tête au général, ce serait incroyable qu’il remporte à la fois la Coupe et le Championnat. Va-t-il pouvoir résister au retour d’un Kévin Place plus revanchard que jamais. Après avoir échoué l’année passée dans sa quête du titre, il va tout faire conjurer le sort en tentant de passer leader au meilleur des moments. Attention, Romain Battigelli en embuscade peut lui aussi rêver du titre ! Seulement 68,5 points séparent ces trois-là sur le podium. Le suspens est total à tous les étages puisque bon nombre de joueurs sont concernés dans la lutte au Top 5. Verdict Jeudi 1er Décembre à Antalya où 300 points seront à nouveau en jeu.  



CLASSEMENT GÉNÉRAL - SENIOR 

Micka Carozzi met le coup de grâce.

Il est n°8 Français au général, c’est dire le niveau de la saison exceptionnelle qu’il réalise. Son dauphin Fred Crevon n’étant pas du voyage à Antalya, il est désormais assuré de garder son rang de leader dans la catégorie Senior. Chapeau Monsieur Carozzi, une longévité qui attire l’admiration de l’ensemble du circuit français voire mondial. 



CLASSEMENT GÉNÉRAL - VETERAN 

Fabrice Lefevre est  lui aussi assuré d’être titré pour le premier champion de la catégorie Vétéran.

Une distinction méritée qui viendra conclure à Antalya une magnifique saison. 

CLASSEMENT GÉNÉRAL - WOMEN  

Tiffany Suss, c’est quasiment fait ! 

Quel week end réalisé par la leadeuse de Monaco qui impose une nouvelle fois sa suprématie. La tâche était pourtant délicate puisque 8 coups la séparaient de Sandy Levittas qui a joué le feu sur le 1er round. Au final, c’est un peu le même constat que chez les hommes puisque Tiffany prouve une nouvelle qu’elle est au-dessus du lot. La dauphine Charlotte Amaury réalise une belle saison mais ce ne sera pas suffisant pour prétendre au titre. 



CLASSEMENT GÉNÉRAL - CLUB 

Le Champion’s Project se précise ! 

Les Marseillais ont littéralement assommé leurs rivaux ce week-end. Tous les cadors des deux clubs étaient au rendez-vous et il faut le dire personne ne s’attendait à un tel déséquilibre dans cette bataille pour le titre. En même temps c’est tout sauf immérité, les Marseillais se révèlent un niveau absolument éblouissant notamment en double. Ils envahissent le haut de tableau du classement général par équipe (Place 2ème ; Battigelli 3ème ; Bonnot 5ème ; Chillemi 8ème). Une base très solide qui permet d’assurer de belles moissons régulières. C’est sans compter l’omniprésence de leur capitaine Cédric Bonnot et les coups d’éclats des autres excellents qui composent l’effectif.

En face, Le Mans s’est montré trop peu performant pour espérer rivaliser. La période divine que traversait Gaël Patard commence à s’estomper, la méforme de quelques leaders comme Alexis Bellanger ou encore Christopher Buaillon sont des phénomènes qui arrivent au plus mauvais des moments dans le sprint final.

Espérons pour les Sangs et Or qu’ils reviennent à leur niveau pour nous offrir un finish de folie !

Pour le podium, Reims semble bien parti pour assurer sa 3ème place au détriment des Cigognes de l’Alsace. 

CLASSEMENT GÉNÉRAL - WOMEN CLUB 

Monaco réduit l’écart mais le Touraine garde l’avantage ! 

Quel duel nous offre ces deux clubs qui s’accaparent assez largement le statut de locomotive du FootGolf féminin français. 1000 points séparent ces deux équipes, à première vue ça semble suffisant pour le Touraine mais attention les joueuses de Monaco sont dans une excellente dynamique et un paquet de points sera mis en jeu à Antalya !